Logo Capital Préférence

Nous avons inventé ce concept de Capital Préférence, sur l’analyse des récentes études marketing qui désignent la préférence comme « la particule élémentaire du comportement du consommateur » ( Pr. Massimo Piattelli Palmarini, Université de Tucson, Tx.).

Nous avons, lors de la première édition, vérifié que la préférence pour une marque obéit à deux principes essentiels :

- en moyenne, le consommateur marque sa préférence pour une marque qu’il peut s’offrir. Ainsi, les marques d’automobiles préférées sont les marques françaises et non les marques de luxes italiennes ou anglaises.

- le consommateur n’a pas de difficulté à désigner sa marque préférée quand il a une préférence. Bien entendu, les fondements de cette préférences sont variés, mais ce n’est pas ce qui nous intéresse à ce stade.

Forts de ces deux vérifications, nous avons amélioré la version 2015 en la complétant, sur une partie de l’échantillon, de la question « pourquoi » ?
Même si cela ne donne qu’une indication qui devra être affinée pour chaque marque intéressée, cela donne à la fois une indication des ressorts de la préférence pour un secteur, et le moyen de voir simplement les points de divergences entre les marques.

Cette année, nous avons évalué 4.000 marques, appartenant à 31 secteurs d’activités. Un travail considérable, conduit par le département Études du Groupe Teletech International. (D’autant plus considérable que nous avons questionné en spontané et non pas en assisté).
Il pose les bases d’une démarche complètement renouvelée de la Stratégie Clients des marques, fondées non plus seulement sur son coût mais sur la valorisation des efforts consentis.
31 secteurs donc, 4000 marques et, parmi elles, les marques préférées.
On peut faire remarquer qu’il s’agit d’une vision globalisante, qui ne rentre pas dans un niveau de détail qui aurait pu aller jusqu’au produit. Mais notre position est globale et transverse. Nous répondons ainsi à la démarche de valorisation du patrimoine immatériel. Car c’est bien sur lui que les investisseurs s’appuient désormais pour effectuer leurs transactions.
L’intérêt de l’outil pour les Directeurs de la Stratégie, c’est de pouvoir décider, grâce à l’Empreinte Relation Clients, sur quels levier jouer pour améliorer leur Capital Préférence.
Le classement 2015 fait apparaître quelque singularités. Comme le podium « Banques en Ligne » désormais trusté par les grandes enseignes traditionnelles. En effet, celles-ci ont engagé leur mue digitale et offrent à leurs clients tous les services d’une banque en ligne avec des avantages indiscutables que sont l’étendue de leur gamme de services et la proximité en cas de besoin.
N’hésitez pas à nous interroger pour connaître votre classement (01 5346 0000).

  • Twitter
  • email
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • viadeo FR
  • Netvibes
  • Print