Lyonnaise des eaux - Suez
Quand vous avez une maison de campagne, située le plus souvent à quelque distance de votre résidence principale, vous allez vous faire plusieurs fois arnaquer par Suez.

Vous n’avez sans doute pas fait attention à la date de relevé de votre compteur indiqué quelque part sur votre dernière facture. C’est dommage, parce que le releveur va passer en votre absence. Du coup, après 2 ans de montants estimés de façon raisonnable, Suez va vous facturer un montant notoirement abusif, histoire de « vous faire réagir » (dixit le conseiller clientèle). Le premier abus, c’est que le temps d’attente (supérieur à 3 minutes), vous est facturé car post « bip », ce qui est interdit.

Ensuite, on vous propose de prendre un rendez-vous en semaine pour une relève réelle de votre compteur. Ce rendez-vous, Suez vous le facture, normal, il vient faire son travail !

Si vous ne pouvez pas, ce qui est souvent le cas, il faut payer la facture très exagérée, sinon, c’est la coupure. Le compteur, c’est Suez qui l’a installé là où il est, et pas à l’extérieur. Or, depuis le temps, ils devraient avoir compris le principe des résidences secondaires : on n’y est pas la semaine. Mais, le problème, c’est que le samedi, ils ne travaillent pas. Trop fatiguant.

L’argument ? EDF fait la même chose. Je confirme. J’ai reçu et dû payer une facture d’EDF de 20 fois le montant annuel moyen l’an passé. Et depuis, ils ne comprennent plus rien eux-mêmes aux index du compteur qui sont en dessous de la consommation théorique. Quand on arnaque ses clients, il faudrait s’organiser en fonction.

Il est temps que ces monopoles comprennent que ces abus nuisent gravement à leur image de marque.

  • Twitter
  • email
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • viadeo FR
  • Netvibes
  • Print